Tapetes ( tapis ) de Arraiolos ... suite :

Publié le par faitenchiffon

 

Un peu d' Histoire :

 

Le point dit de ARRAIOLOS , ou point de croix oblique ,

est originaire des PAYS SLAVES , arrivé en Péninsule Ibérique via les JUIFS

( expulsés des dits pays )

 adopté et développé par les MAURES

( occupants de la P. Ibérique )

Il existe en Espagne une tapisserie datant du XII siècle avec ce point .

 

Casa Museu dos Tapetes de Arraiolos

5 Maison musé des tapis de Arraiolos )

Casa Museu dos Tapetes de Arraiolos

Cette photo a été copié de ce site :

link

 

Au Portugal ,

ARRAIOLOS a été une des villes ou se sont réfugié les MAURES

expulsés de Lisbonne par le roi D. MANUEL  I  en 1496  .

En  adaptant leurs métiers de tisserands  aux matières premières rencontrés sur place :

laines et plantes à teintures ,

probablement sur l' instigation des marchands

( qui voulaient de la  marchandise au moindre prix )

ils y ont développé  cette technique de broderie  en installant une manufacture de tapis

appelé par la suite de :

TAPETES COM PONTO DE ARRAIOLOS ( tapis avec le point de Arraiolos )

ou plus communément :

TAPETES DE ARRAIOLOS ( Tapis de Arraiolos )

 

À Arraiolos la réference écrite la plus ancienne date du XV siècle 

( l' inventaire d' une paysanne ou il est question d' un tapis neuf en laine

d' une valeur de 2000 réis , énorme pour l' époque )

 

 

Influences :

Si , au départ, la création et l' influence sont Mauresques ,

 très vite l' influence Perse a pris le pas ,

notemment  dans la " structure du tapis "

Les tapis de la première époque avait les motifs brodés au point de tige,

la barre n' avait pas d' angles et les franges était faites au crochet !

 

L' inspiration Persane a défini les canons et la construction :

Ainsi un tapis traditionnel a toujours

- un centre

- un champ

- une barre

- une frange

 

  img088.jpg

 

Chaque centre a aussi un nom qui lui est propre quel que soit la composition du tapis :

celui - ci s' appelle " Cactus en fleur "

 

De l' époque Perse , XVI siècle , très riche en créations florales

date l' histoire vrai d' un prêtre aux talents oratoires hors normes !

Ses sermons étaient tellement populaires et attiraient tellement de monde

que les nobles envoyaient , la veille,  des  serviteurs avec des tapis pour  réserver les meilleurs emplacements

( et oui , il y avait déjà des vedettes à l' époque )

Il en résultait une véritable débauche   de créativité  et une véritable compétition :

À  qui le plus fin Persan

à qui le plus coloré Arraiolos!

 

Avec les DECOUVERTES PORTUGAISES , cette influence Perse a cédé le pas à

l' influence Oriental :

INDE, CHINE  et JAPON

 

Aux XVIII et XIX siècles , sans qu' on sache trop pourquoi,

il n' y a presque plus de création ,

 La confection ( monastique ou domestique ) continue , mais essentiellement par la copie :

on copie des modèles anciens , usés et  aux couleurs passés ...

Il en résulte une période aux couleurs sombres et tristes !

 

Actuellement , si la tradition continue à être respecté ,

les créateurs on fait exploser le cadre rigide du centre - champ- barre - frange !

En un mot :

Tout est permis !

link

 

Au début du XX siècle cet artisanat s' est implanté au Bresil ou il s' est assez bien développé :

Un site bresilien à visiter :

I C I

 

 

 

Et ce sera tout pour aujourd' hui

Il y aura un 3 ° et dernier volet

 

Bonne soirée

Mamie Ben

 

 

 

Publié dans Terre Lusitane

Commenter cet article

merelle mariepaule 15/10/2012 08:48


bonjour,j ai vu sur une exposition artisanale ces tapis .la personne qu les presentait m a dit qu on ne pouvait pas se procurer le materiel pour les realiser en france.je suis tres manuelle et
interressee par cette technique pouvez vous me dire comment faire pour acheter le materiel.je pense qu il faut commencer par un objet petit mais j ai bien envie d essayer.si vous acceptez de me
donner ses renseignements vous ferez une
heureuse.                             
cordialement    a bientot   merci     marie paule

faitenchiffon 16/10/2012 14:13



Alors:


Pour faire un essai assez aproximatif, il faut vou procurer de la toile de jute et de la laine le plus "vierge et naturelle " possible ( les laines seches travaillés artisanalement sont
l' idéale)


Une aiguille à tapisserie assez grosse et une grille de "points de croix" ...


Ensuite il faut aprendre à faire ce point de croix croisé (on le travaille toujours sur l' endroit, et on ne fait aucun point en travers ni aucun croisement sur l' envers)


Ensuite on fait les motifs de la grille , et seulement après on fait le remplissage du fond .


La barre est faite au final et "autour du tapis" avec des angles très particuliers.


Vous trouverez sur le net des explications assez bien pour tout ça, et pour ce qui est du matos, regardez par là 


http://www.serranofil.pt/produtos.html


Amusez-vous bien



magali dit gateuxrigolo 06/11/2010 16:25


merci j ai appris de bien belle chose


faitenchiffon 08/11/2010 08:42



C' est beau , n' est ce pas?


Bz