Barrenta , mon amour ... 1

Publié le par faitenchiffon

 

Le socle ou sont ancrés mes racines, est un tout petit village , au creux d' une minuscule vallée , à la croisée de 3 petites routes formant Y,  au milieu d' une petite chaîne montagneuse, âpre, rugueuse, aride et minérale du centre du Portugal :

 

Les "cercles" blancs que l' on voit tout le tour , ce sont des "pics" montagneux de  roches granitiques mis à nu  et arrondis par le lent mais efficace travail de l' érosion , "OS CABEçOS"

 

  0000FF;text-align:left">Agrandir le plan</a></small>

 

BARRENTA

( qui veut dire "boueuse")

 

peut-être à cause de la couleur rouge  de sa terre cultivable le "FALGAR" à forte composition  d' argile  et qui garde si bien l' humidité qu' il n ' est point besoin d' arrosages pour les pommes de terre, maïs ou autres céréales ... Si riche mais cependant si rare  , éparpillée entre les pierres , rocs et rochers omniprésents

et envahissants , pire que le "MATO" ... notre "garrigue" à nous .

 

BARRENTA

ou je suis née et ou j' ai eu l' enfance la plus libre et heureuse de la terre

 

Nos terrains de jeux étaient les champs ou travaillaient nos parents et les collines environnantes,ou se ramassait  A AZEITONA , l' olive  (presque sauvage)  , et le bois pour le feu. 

Nos chevaux de bois étaient les figuiers, oliviers et autres noyers  ...

Nous étions les princesses (dont j' ignorai l' existence) de nos châteaux/ rochers ...

Nous faisions "dînette" avec des  ustensiles taillés dans l' écorce de pin maritime ( généralement par nos oncles)

Et nous avions des poupées fabriquées avec 2 bouts de chiffon enroulés autour d' un "CAROLO" de mais ( oeuvres de nos tantes)

 

Nos spetacles , ou nous étions des participants actifs,   se déroulaient plusieurs fois par an,  dans la "EIRA" arène ronde ou carrée ou se faisaient , selon la saison, le batage des céréales,  la DESFOLHADA du maïs , et le nettoyage des olives.

Le batage des céreales se faisait  avec 2,3 ou 4 ânes tournant en rond ... dans un sens puis dans l' autre ...

Comme il  il fallait changer de sens, ils n' étaient pas attachés et le "meneur" , qui se tenaient au centre de la " EIRA" n' avaient, pour les guider que 2 longues "VARDASCAS" - branches très fines de peuplier ou autre bois souple ...

 

Un des plus grands plaisirs de tous les gamins et gamines du village , était, une fois la paille assouplie, de faire des culbutes derrière les ânes ... le champion (onne) était celui qui en faisait le plus, avant  d' être rattrapé par les ânes ...

 c' est ainsi que j' ai eu , un jour, le cou bien éraflé par un sabot

 

Après les blés venaient la " DESFOLHADA"

qui se déroulait en 2 parties

Premièrement on "déshabille" l'épi de mais en lui enlevant sa "CAMISA" , chemise 

Deuxièmement on va  " DESGRAVILHAR" cette même épi en utilisant des gros clous ou des grosses pointes métalliques pour  égrainer .

 

Ces 2 opérations se déroulaient , généralement,  au tomber de la nuit pendant la fin de l' été ...

Pour "descamisar" , tout le monde s' installait en rond , généralement à coté de la "EIRA" , autour du tas de mais et avec un panier à coté .

On fendaient l' enveloppe "CAMISA" avec un poinçon , on dépiautait l' épi, et , d' un coup sec, un cassait le pied ...

La chemise était jeté derrière soi, et l' épi dans le panier, une fois plein , l' homme de service le versait au centre de la " EIRA"

Le clou de la veillée , c' était de trouver un épi tout rouge (MILHO REI)

la personne l' ayant trouvé se devait de faire le tour de la ronde en donnant un baiser à chaqun des participants ...

Je me souviens encore des cris de joie de la "foule", 

 des visages rougissants des femmes ... les jeunes par un pudique embarras et les moins jeunes par un même pudique plaisir . ... et des rires... et des rires... et des rires !

 

 

 

Pour "desgravilhar" , tout le monde s' installait de même,  autour du tas de maïs ...

Les hommes et les femmes à grosse "poigne" "ouvraient" les épis en enlevant, dans le sens de la longueur , 4 ou 5 lignes de grains avec leur pinçon ...

Ces épis étaient repris par les "plus faibles" , jeunes, très jeunes et vieux, très vieux , qui les finissaient en les frottant avec un  autre épi  .

 

 

Un autre temps fort  autour de cette EIRA se passait en hiver et après le ramassage da AZEITONA  - les olives .

 

Le système utilisé pour faire tomber les olives ,

le "fouettage " des branches hautes  avec des tiges de peuplier , longues et souples , et le "ripage"  à la main des branches plus basses ,

faisait que dans les " PANOS" (grand s"draps" en toile épaisse) étalés sous les oliviers , il y avait , aussi, une quantité impressionnante de feuilles ...

Il fallait, donc, LIMPAR les olives avant de les amener au LAGAR (moulin)

 

Il était, alors, installé un rempart en U avec les PANOS  de ramassage, à une distance de 5 à 7 mètres du tas d' olives à netoyer ...

Cet axe devait se trouver EN TRAVERS de l' axe du vent  ...

Deux hommes se mettaient, alors à la tache :

Un de chaque coté du tas avec chacun SA pelle  ...

et chacun à son tour, mais d' une façon absolument rythmée, prenait une pelletée d' olives et la balançait dans le rempart en U ...

 

... et c' était un régal à voir, ce moyeu d' olives , ou chaque grain s'écartait à peine l' un de l' autre , juste assez pour offrir au vent leurs feuilles gênantes, et qui allait se poser, de concert sur le tas de ses soeurs déjà toutes propres ...

Pas une ne se perdait en chemin

Pas une ne tombait à coté ...

 

Et, bien sûr , pendant leurs courtes pauses hydratantes,

les enfants étaient invités et encouragés à participer,

 à essayer,

 à apprendre

Sous les regards bienveillants et rieurs des adultes

qui , si bienveillants qu' ils soient, ne nous lâchaient pas tant que l' on n' avait pas ramassé toutes nos rebelles d' olives qui , dans nos mains, ne faisaient qu' à laur tête et s' éparpillaient de partout .

 

 

Mon Dieu !

 

Je voulais juste, et au départ, vous faire un petit billet sur mes vacances de Septembre...

et me voici avec ...une invasion de souvenirs et

pas un mot des vacances et encore moins de photos

 

Si je suis très amusée de voir ou m' a mené mon enthousiasme, cette fois - ci,

je suis quelque peu embarrassée aussi ...

Que vais- je faire de tout cela ?

  Donnerai- je une suite ? ...

Après tout, pourquoi pas ?

Mais ce ne sera pas pour aujourd' hui, en tout cas!

 

Alors...

 à bientôt  pour cette déclaration d' amour à mon petit village à moi.



Mamie Ben

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Terre Lusitane

Commenter cet article

bricabrocamoi 05/12/2011 18:28


Petit coucou Bonsoir ...


Bizzz)

Anne 03/12/2011 16:08


Il est beau ton billet, plein d'amour et de nostalgie.Et j'ai reçu mon live d'A.Lobo Antunes..................plein d'amitiés à toi et à ce village; tant de souvenirs n'ont pas besoin d'images!!

faitenchiffon 06/12/2011 17:25



Ceux là non, mais il y en a ou les images sont d' une actualité frapante et très instrutives ... pour très prochainement LOL


Bz



bricabrocamoi 29/11/2011 12:10


petit coucou Bonjour...


j'espère que tu vas bien ?
bizzzz)) 

faitenchiffon 06/12/2011 17:21



Beurk !


des crobes, des crobes et encore des crobes


Pouahhhhhhhh


Bz



No 28/11/2011 12:19


Moi je suis pour la suite! C'est bien écrit et très émouvant, j'adore!

faitenchiffon 06/12/2011 17:20



ça va venir, ça va venir !!!!


Bz



isami 28/11/2011 00:15


A zut, il manque un bout de ma phrase, désolée  c'était "souvenirs d'enfance" bien entendu...


 

faitenchiffon 06/12/2011 17:19



LOL


Z'avai compris



isami 28/11/2011 00:11


Oyesse ils sont superbes d'enfance, mamie ben ! Et en plus comme promis chez moi tu nous apprends des nouveaux mots de la langue maternelle que j'aime tant !


J'adore tes souvenirs... Pour moi c'est ENCORE §


ET j'attends de découvrir tes photos toutes récentes, avec impatience car j'ai vraiment hâte de découvrir dans tes pas ta jolie région que je ne connais pas du tout (ou pas encore, plutôt)


bisouuuuus et merci pour ce partage ! ♥♥♥

faitenchiffon 06/12/2011 17:19



Le billet m' as completement échapé ... on dirait qu' il s' est écrit tout seul ... curieux et agréable comme expérience ... et là le clavier me fait des clins d' oeil drôlement insistants ...
dès que j' ai fini 2 trucs je m' y remets !


Bz



Bidouillette/Tibilisfil. 27/11/2011 20:02


Cà allait... jusqu'au moment, il y a cinq minutes; où je me suis rendue compte qu'un brouillon d'article était parti! Je me plante tout le temps, de là à me croire incapable, y a qu'un pas. ...
Enormmmmmmmmmes bisous!

faitenchiffon 06/12/2011 17:14



Je suis allé voir ... elles sont contentes , les copines de te savoir assez bien pour reécrire sur le blog ... même si ça ressemble à une petite blague , pour l' instant


Gros BPTLJ



van heuverswyn nadia 27/11/2011 07:17


hello


ah une fois que l'on se laisse emporter par les souvenirs, on ne sait plus s'arrêter.....


tu as bien fait de nous raconter tout cela.....c'est toujours gai de se remémorer des souvenirs....


bon dimanche et big bizgniou d'ici


nadia

faitenchiffon 27/11/2011 19:57



Le problème c' est que, maintenant, il faut que j' en rajoute une couche pour que les photos de mes vacances soient compréensibles !!!!


Quand je me mets à faire du lyrisme, ça devient ... délirant !


MDR


Bises



simone 26/11/2011 23:08


merci pour ce beau récit empreint de nostalgie, c'est intéressant de connaitre les coutumes de ces villageois du Sud, campagnarde du Nord que je suis !!!bises et à quand la suite ???? simone

faitenchiffon 27/11/2011 19:55



Dès que je puisse publier le matin, quand mon ordi suit un tant soi peu le mouvement !!!


Le soir c' est impensable !!!! GRRRRRRRRRR


Bisou



bricabrocamoi 26/11/2011 22:30


Ohhhh passage tardif ... 


Souvenirs, souvenirs....


quelle ardeur tu as !..Lol..



faitenchiffon 27/11/2011 19:54



Pas grave quand on passe ... puisque l' on passe !!!!


Bz



gateuxrigolo 26/11/2011 21:39


de joli souvenir biz

faitenchiffon 27/11/2011 19:53



OUI , très très heureux aussi !


Bz



Bidouillette/Tibilisfil. 26/11/2011 18:06


Bom dia ma belle! Enfin .. un peu tardivement, lol! J'aime quand tu files dans tous les sens.... tu commences, tu écris, prise par tes souvenirs et ton vécu, et zou... çà part! Je connais, je
reconnais et j'aime çà!!! Enoooormes bisous!

faitenchiffon 27/11/2011 19:52



à l' heure ou tu l' as écrit, et à cette période de l' année , ce serait "boa noite" ... Mdrire


J' adoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore quand tu me fais des surprises comme ça ...


Est-ce que tu vas bien ?


Trèèèèèèèèèès GBPTLN



nathalie 26/11/2011 16:41


Merci pour le voyage dans ton enfance ! Même si mes souvenirs ne sont pas tout à fait les mêmes : petite citadine je suis ! ils sont toutefois tout aussi chers à ma mémoire. Nos enfants
auront-ils autant de bons souvenirs ? bises

faitenchiffon 27/11/2011 19:49



Oh, je pense ...


l' enfance a ça d' extraordinaire: extraire toujours de sa vie les meilleurs moments ... et, même s' ils sont différents des nôtres, ils resteront, à leurs yeux, les merveilles de leurs vies !


Bz



Miss Touchatou 26/11/2011 14:49


Tu n'es pas si âgée que ça et pourtant le monde a bien changé maintenant les enfants ne savent presque plus s'amuser ensemble ou avec peu de choses,moi je me rappelle m'éclater à jouer à
l'élastique ,à la marelle,aux billes,alors que mes petits  jouent avec des toupies en plastique ou des cartes avec des monstres pour mon garçon et ma fille est perdue sans son
portable.....(j'étais pas d'accord pour le tél mais c'est son père qui lui a prit...),j'ai bien aimé que nous conte ton enfance,bisous

faitenchiffon 27/11/2011 19:47



Ce que je regrette , surtout , c' est la PEUR qui s' est installé autour de nos enfants ... en tout et partout ...


... mais je vais continuer à racconter ... alors tu comprendra ce que je veux dire .


Bz