Barco Negro , ou ... Mãe Preta ?

Publié le par faitenchiffon

 

aussi loin que je me souvienne , je connais ce fado unique

qui raconte l' histoire tragique d' une femme ,

 que la perte de son marin d' amoureux a rendu folle ...

chanté en première voix par Amalia et

suivi ensuite par beaucoup d' autres  voix,

dont celle -ci :

 

 

 

 Mais,

d' aussi loin que je me souvienne, aussi,

j' ai toujours entendu mon père fredonner cette musique

avec,

cependant,

 des paroles toutes différentes :

 

Enquanto na sanzala

trabalhava o seu amor

mãe preta embalava

filho branco do senhor

 

Pendant que dans le village

Son amour s' affairait

Mère noire emballait berçait

L' enfant blanc du seigneur

 

Attendrissant ?

pas tant que ça ...

une pirouette pour que la version originale puisse être, enfin , difusée

(dans les dictatures luso-brésiliennes d' alors)

 

Enquanto a chibata

Batia no seu amor

Mãe preta embalava

Filho branco do senhor

 

Pendant que le fouet

Cinglait son amour

Mère noir emballait berçait

L' enfant blanc du seigneur

 

Poignant et tout à fait différent

 

À force de chercher, je viens de trouver un merveilleux article

(en français dans le texte)

sur l' histoire de ces deux chansons ,

avec tout plein de ref musicales .

 

http://dubleudansmesnuages.com/?p=11817

 

J' ai enfin compris pourquoi elle m' a marqué à ce point,

l' histoire de ces deux douleurs .

 

 

M. Ben

 

 

 

Publié dans Récréations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Natalala 12/07/2016 13:12

Merci.

oscar 14/12/2011 10:58


Je connais barco negro et mãe preta depuis 1969 (j'avais 18 ans, j'en ai aujourd'hui 61). Merci d'avoir rappelé l'histoire de ces deux chansons. Toutefois il y a une petite
erreur de traduction : embalar signifie bercer et non pas emballer, ce qui n'aurait aucun sens ! Une berceuse se dit canção de embalar. Et
la mãe preta n'emballait pas l'enfant blanc du maître de la plantation mais elle le berçait ! J'ai oublié de dire qu'entre 19 et 61 ans, fan de fado et de musiques brésiliennes,
j'en ai profité pour apprendre le portugais. Je me sens plus riche. Abraços

faitenchiffon 14/12/2011 11:15



Parfaitement exact


(mon imprégnation" française me joue parfois des tours pendables)


Je vais faire la correction qui s' impose.


Merci pour votre intérêt ... et pour ce billet, et pour la culture luso/bresilienne


Passe um muito bom dia



bricabrocamoi 18/09/2011 19:37



Comment ça besoin de moi ?.... 


Pourquoi n'as-tu rien demandé ?...


Contente de te retrouver moi ...


Bizzzzz..






faitenchiffon 02/10/2011 10:22



Parce que tu fait des photos qui me rendent dingue  !!!!!!!!!!!!


Bz



Eusebie (nom de mon futur blog) 01/09/2011 14:29



Mamie Ben,   je vais te donner un ordre : continues à nous faire connaître ton pays. Je ne le connais pas du tout.   Mes enfants ont des amis portugais; ils sont d'une
gentillesse extrême. Mille bisous.



faitenchiffon 18/09/2011 17:52



CHICHE !!!!!


attends voir ce qui t' attends ... !!! MDR


Bzou



Christine 30/08/2011 13:55



Moi je me souviens que, lorsque j'étais petite, il n'y avait pas une réunion familiale ou amicale sans guitare et cette chanson était toujours servie à table ! Obrigado por esta recordação
nostálgica !


Gros bisous Ben



faitenchiffon 30/08/2011 18:04



Saudades são risos do passado que nous aliviam as dores do presente...


Beijão



largeau 30/08/2011 09:10



que c'est beau , c'est triste mais  ça  te prend aux trippes  , c'est notre heritage et notre culture merci de nous le rappeler


bisous , ta petite soeur



faitenchiffon 30/08/2011 18:00



Ce n' est pas un rappel ... c' est juste , comment dire ? ...


Peut-être un " ressentir" ... il y a des moments ou ça fait un bien terrible de "ressentir" d' ou nous venons et ce que nous portons au plus profond de nous même ...


Gros bisou , soeurette



claudine delolme 30/08/2011 04:20



ma maman etait portugaise elle aimait amalia j adore la chanson la fille sur le port chante maintenant par SANSEVERINO qui la chante tres bien  j ai fait un autre sac en trapilho A BIENTOT
BIZZ



faitenchiffon 30/08/2011 17:56



J' ai vu ... même pas laissé un com .... trop préssée !


Bon, il est superbe , et j' y reviendrai dès mon retour !


Bzou



gateuxrigolo 29/08/2011 22:12



je ne connaissais pas bisous



faitenchiffon 30/08/2011 17:55



Bzou



Bidouillette/Tibilisfil. 29/08/2011 20:02



Sais-tu ma belle que sans comprendre un mot de portugais, c'est un genre, une culture, le fado, qui me donne TOUJOURS des frissons! Depuis ma plus petite enfance... EBPTLS!!!!!



faitenchiffon 30/08/2011 17:54



Il n' est point nécéssaire de comprendre une langue pour ressentir une ( des) émotions ...


 et le fado n' est que cela :


"du ressentir"


GBPLJ